Aller au contenu
Les Sept Dernières Paroles du Christ, Josef Haydn

Les Sept Dernières Paroles du Christ, Josef Haydn

Analyse détaillée de l'oeuvre par Gilbert Buecher & Cyril Pallaud

La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots

cette citation de Richard Wagner illustre parfaitement l'oeuvre écrite en1786 par Haydn, qui en reçut commande, de la part du Chanoine de la Cathédrale de Cadix. Comme à l’accoutumée, le génie de notre compositeur transcenda ce contexte difficile pour nous livrer une œuvre d’une profondeur inouïe, touchant directement au cœur, chacun des mouvements lents étant une exégèse sincère, profonde et véritable de chaque mot prononcé par le Christ. A l'origine pour orchestre seul, l'oeuvre connut un tel succès qu'elle fut très rapidement transcrite, par le compositeur lui-même, pour quatuor, pour choeur et orchestre et, par un collègue, pour piano seul.

les_7_dernieres_paroles.pdf