Aller au contenu
Evocations

Evocations

  • Date de début : 17/08/2020
  • Heure de début : 20:00:00
  • Lieu : Surbourg, abbatiale
  • Entrée libre

Musiciens

Programme

Johann Sebastian Bach
Partita en la mineur BWV 1013, Allemande
Flûte solo 

Georg Muffat 
Apparatus musico-organisticus, Toccata 1
Dans le cadre de l’intégrale de l’œuvre enregistrée (double-CD 2018)

Franz Benda
Sonate pour flûte et orgue en Fa Majeur

Johann Sebastian Bach
Prélude et fugue en do mineur BWV546
Sonate pour flûte et orgue en sol mineur BWV1020

Félix Mendelssohn
6ème sonate pour orgue opus 69 
dans le cadre du nouvel album MENDELSSOHN de C. Pallaud

Gabriel Fauré
Sicilienne


Muffat, compositeur européen du 17ème siècle
Ce compositeur aujourd’hui oublié, élève de Lully à Paris et de Pasquini à Rome, fut au service de l’évêque de Strasbourg à l’époque où l’Alsace devint française. Symbole de l’artiste cosmopolite, son style est une synthèse unique entre tous les styles du baroque européens, mélangeant à parts égales le style français, allemand et italien. D’une virtuosité rare, ses œuvres furent rarement jouées bien que considérées comme une avancée exceptionnelle dans l’art de composer pour le clavier. 

F. Benda, la république tchèque
Compositeur tchèque le plus célèbre de la période préclassique, Benda laisse une œuvre exceptionnelle pour le Traverso, ancêtre de la flûte traversière. Empruntes d’émotion et annonçant le jeune Mozart, ces sonates sont de délicieux moments musicaux. 

Bach où la perfection de l’architecture sonore
Élever une cathédrale sonore céleste, tel était l’objectif du cantor de Leipzig. Utiliser la musique comme média de transcendance afin d’accéder à un Au-delà inatteignable était son but. Un chemin pavé vers les étoiles… telles sont chacune de ses œuvres musicales qui nous emmènent dans un Éternel présent où nous pouvons dialoguer avec notre âme. 
Deux chefs-d’œuvre vous sont ainsi proposés : la sonate pour flûte et orgue en sol mineur et le titanesque prélude et fugue en do mineur, l’un des plus extraordinaire du compositeur – la foudre divine et les éléments se déchainant durant 13 minutes démontrant que Bach avait pleinement saisi toutes les potentialités du « roi des instruments » qu’est l’orgue. 

Mendelssohn, le prodige romantique
« Il n’y a qu’un Dieu à Leipzig, c’est Bach et Mendelssohn est son prophète. » Hector Berlioz
La 6ème sonate de Mendelssohn, thème et variations sur le choral du « Notre Père » allemand est une immense fresque composée à partir d’une improvisation libre du compositeur, elle conclura ce programme.